Lors d’une interview menée pour le magazine LSA, Thierry Cotillard, le Président d’Intermarché et de Netto revient sur l’efficace gestion de crise au sein du groupement. Il en profite également pour rappeler l’importance de « l’intelligence collective » dont a fait preuve le secteur et des outils de communication (solution de visio-conférence, notamment) qui ont permis non seulement d’assurer une continuité de business mais également de renforcer les échanges avec les adhérents du groupement et l’ensemble des acteurs du secteur.

Extrait :
« LSA – Comment avez-vous géré personnellement les semaines de confinement ?

T.C. : Pendant huit semaines, ça a été du 6 heures-minuit sur le pont. À partir de 9 heures, je passais en télétravail pour piloter en visioconférence, via Teams, un enchaînement de réunions. (…) Nous avons très vite mis en place une organisation assez séquencée autour de trois niveaux de conférences. (…) Le bureau d’ITM Alimentaire d’abord, qui se réunissait tous les jours au lieu de toutes les semaines d’habitude. Nous réunissions aussi trois fois par semaine les patrons de régions et mes équipes, contre une fois par mois avant. La Société des Mousquetaires, SLM (la holding des Mousquetaires, NDLR), se réunissait aussi deux à trois fois par semaine. Et enfin, le comex alimentaire toutes les semaines, au lieu d’une fois par mois. Ma semaine s’achevait le dimanche soir tard avec la diffusion d’une interview radio aux 1 500 adhérents pour faire le point sur les sujets du moment. »

Découvrez cette interview exclusive dans le dernier numéro du magazine LSA ou en ligne (version payante) : https://www.lsa-conso.fr/interview-de-thierry-cotillard-president-d-intermarche-et-netto-notre-modele-est-plus-que-jamais-adapte-a-la-crise,350369

Eliadis, partenaire Microsoft de la STIME, est très fière d’avoir contribué à son niveau à l’organisation et au déploiement des outils de travail collaboratif et de partage au sein du groupement des Mousquetaires. Entre la fin mars et la mi-avril, notre équipe de consultants ont accompagné près de 1 200 adhérents à travers des reportings quotidiens, un suivi de l’activation et de l’utilisation des nouveaux outils collaboratifs.