Cet été, en juillet, Microsoft a organisé sa grand-messe annuelle dédiée à ses partenaires et plus largement à son écosystème, à Las Vegas, Nevada. Ce temps fort est l’occasion pour l’éditeur de préciser ses priorités business de la prochaine année fiscale mais également de mettre en avant ses innovations les plus prometteuses. En tant que partenaire Microsoft, nous vous proposons, à travers cet article, de passer en revue ce qu’il fallait retenir de l’édition 2019 !

Focus Teams

Microsoft Teams demeure la priorité de la firme de Redmond, qui annonce 13 millions d’utilisateurs actifs – donnée chiffrée qu’il faut certainement mettre en perspective avec les 10 millions d’utilisateurs de Slack. Concernant Teams, l’un des objectifs de Microsoft est de favoriser la pénétration de la solution collaborative, véritable centre névralgique d’Office 365, au sein du marché des petites et moyennes entreprises.
Lors d’Inspire 2019, Microsoft a également annoncé l’ajout de nouvelles fonctionnalités telles que les publications cross-canaux et les notifications prioritaires, tout en précisant que les futures innovations à venir au sein de Microsoft Teams s’appuieront sur l’Intelligence Artificielle.

Le Cloud, encore et toujours

Comme les années précédentes, la migration vers le Cloud est l’un des principaux focus de Microsoft, qui estime que près des deux tiers de sa base installée de serveurs fonctionnent sous Windows Server 2008 et SQL Server 2008. En parallèle, notre éditeur partenaire a annoncé le lancement du programme Azure Migration, qui assure un accompagnement dans le cadre d’une migration des workloads vers Azure.

Azure Marketplace et Azure Lighthouse

Lors du Microsoft Inspire 2019, Microsoft a dévoilé l’Azure Marketplace, catalogue qui offrirait déjà 12 000 services et applications SaaS tierces. L’éditeur a également présenté un nouveau service Cloud intitulé l’Azure Lighthouse. Dédié aux partenaires, ce tableau de bord facilite la gestion « cross-tenant » des ressources Cloud de plusieurs organisations afin de renforcer la visibilité et le contrôle des services adressés aux clients.

La bluffante démonstration d’holoportation

L’une des temps forts de cette grand-messe annuelle est sans conteste la démonstration d’holoportation réalisée par la Vice President Microsoft Azure, Julia White. Cette dernière s’est munie des lunettes Hololens 2 pour effectuer son discours en japonais. Si elle parlait en anglais, le public la voyait en version holographique et l’entendait en japonais avec sa propre voix ! Derrière cette démonstration particulièrement étonnante du service Text-To-Speech, il faut y voir les progrès réalisés concernant la synthèse vocale et la traduction automatique en temps réel. Text-To-Speech est déjà disponible en 45 langues.

Au-delà de ces nouveautés et de ces focus business, Microsoft a confirmé sa bonne santé financière avec un chiffre d’affaires global de 125 milliards de dollars (+ 14 % par rapport à 2018) et un bénéfice net de près de 40 milliards de dollars (+ 137 % par rapport à 2018, pourcentage très élevé dû à la réforme fiscale du gouvernement Trump. Source ITforBusiness).
Cette croissance est principalement liée aux bonnes performances de Microsoft Office 365 et de Microsoft Azure, mais aussi aux ventes de la Surface et à la fin de Windows 7. Si la progression du Cloud a connu un léger ralentissement sur le dernier trimestre de l’année fiscale de Microsoft, après un deuxième et un troisième trimestres excellents (+73% et +76%), la croissance de l’éditeur sur ce terrain demeure significative et bien supérieure à celle d’ Amazon Web Services  (Source ITforBusiness).