Eliadis vient tout juste d’être « Prosci certified » ! En adoptant la méthode Prosci et en se certifiant, Eliadis marque une fois de plus son engagement auprès de ses clients pour les accompagner au mieux dans leurs projets de transformation numérique et de Change Management ! Mais au fait qu’est-ce que la méthode PROSCI ? Explications dans cet article !

La genèse de la méthode PROSCI

Comme son nom l’indique – puisqu’issu des termes « Professional » et « Science », la méthode Prosci a pour conviction que la  science est essentielle à une bonne compréhension des changements organisationnels. De ce fait, depuis sa création en 1994, l’entreprise américaine Prosci a réalisé de nombreuses recherches pour identifier les meilleures pratiques en termes de Change Management. La société est ainsi parvenue à définir une méthodologie très aboutie pour aider les entreprises à gérer l’aspect humain du changement et à réussir leur transformation.

De l’intérêt d’une méthodologie en Change Management

Chaque jour, de nouveaux projets sont lancés au sein des organisations. Cependant, le succès de chaque nouvelle initiative repose en grande partie sur les utilisateurs et leur capacité à accepter le changement. En effet, le changement est effectif si et seulement si chaque collaborateur intègre le processus d’évolution. Il est donc indispensable de mettre en œuvre une démarche de change management pour assurer une réelle adoption des outils déployés.

Les fondamentaux de la méthode Prosci

La méthode PROSCI repose sur trois phases clés, qui marquent le processus de transformation au sein d’une organisation :

  • Phase 1 : préparer le changement
  • Phase 2 : gérer le changement
  • Phase 3 : renforcer le changement.

La méthode s’appuie également sur l’outil ADKAR, dont le sigle se décline ainsi :

  • A : Awareness of the need for change / Prendre conscience de la nécessité de changer
    • S’interroger sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas 
    • Déterminer les différentes options
    • Communiquer qu’il y a un problème
    • Mettre l’accent sur les motivations principales.
  • D : Desire to participate and support the change / Désir de contribuer et de soutenir le changement 
    • Communiquer sur les bénéfices
    • Permettre à chacun d’évaluer individuellement son propre bénéfice suite au changement
    • Identifier les risques et apporter une réponse aux craintes éventuelles.
  • K : Knowledge on how to change / Savoir comment changer
    • Apprendre de nouvelles compétences techniques
    • Développer l’esprit d’équipe
    • Partager les connaissances
    • Définir des objectifs réalistes.
  • A : Ability to implement required skills and behaviors / Capacité à mettre en œuvre les compétences requises et les comportements
    • Mettre en œuvre ce changement dans son propre écosystème
  • R : Reinforcement to sustain the change / Renforcer le soutien au changement.
    • Identifier les champions
    • Apprendre de ses erreurs
    • Mettre en œuvre les ajustements éventuels pour maintenir le changement sur le long terme. 

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage sur la façon dont nous pouvons vous accompagner pour une transformation numérique réussie.